Reporté
Basilicate et Calabre
Basilicate et Calabre
A la pointe de la botte
Reporté
.

Introduction

A la pointe de la botte italienne, les pentes arides de la chaîne des Apennins créent de majestueux paysages entre les mers tyrrhénienne et ionienne. C'est là, en Calabre et en Basilicate, que les dieux se sont penchés afin de créer une palette de couleurs qui habillent les paysages : les vignes, les cultures d'agrumes, sans oublier les figues de barbaries et les grenades. Ici la nature fait don de ses charmes.

Ruines grecques, abbayes médiévales, châteaux normands et villages perchés parsèment la Basilicate, région montagneuse aux paysages souvent lunaires, telles les vallées entourant Matera. Décrite comme un rocher entre deux mers, la Calabre possède de superbes côtes. Ses ruines antiques notamment celles de Locri ou de Crotone, ajoutent à l'intérêt du littoral ionien. A l'intérieur des terres, des villages perchés comme Stilo ont conservé une atmosphère hors du temps.

La Calabre et la Basilicate demeurent une très belle destination pour les amoureux de paysages sauvages bercés d'histoires fabuleuses.

Calabre 2

Programme

Samedi 17 octobre : BARI – MATERA

Vol Bruxelles ou Paris (selon votre choix) – Bari (avec escale). Repas de midi libre. Ville économique, culturelle et universitaire, Bari possède une longue histoire et une vieille ville charmante. Petite balade pédestre à la découverte de ses églises et façades historiques. Repas du soir compris et logement à Matera.

Dimanche 18 octobre : MATERA

Le site de Matera est presque vieux comme le monde. Les grottes du plateau de la Murgia, où se trouve la ville, furent occupées par l’homme dès le néolithique. Cette concentration de l’habitat en fait alors une ébauche de ville : c’est ainsi que naissent les fameux sassi de Matera, un saisissant ensemble d’habitations troglodytes creusées à flanc de montagne. Promenade en découvrant les sassi ainsi que l'église Santa Maria d'Idris. Repas de midi libre.

Visite du palais Lanfranchi et du musée national d'art médiéval et art contemporain. La crypte des Cent Saints, dite aussi crypte du Péché Originel, se trouve au sud de Matera. Il s'agit d'un monastère rupestre, réalisé à l'intérieur de la Gravina di Picciano, une merveilleuse église-grotte qui a été surnommée Chapelle Sixtine de l'art rupestre. Le nom de Cent Saints tient au fait que les parois de la grotte sont totalement recouvertes de fresques. Repas du soir compris. Logement à Matera.

Lundi 19 octobre : MONTESCAGLIOSO – METAPONTE – CORIGLIANO

La position de Montescaglioso qui domine la rivière Bradano, a fait l'objet d'innombrables convoitises. Grecs, Romains, Normands se sont tour à tour emparés de cette ville qui connut son point d'orgue par son abbaye bénédictine de Saint Michel l'archange. En traversant la région de Miglionico pour arriver à Metaponte. Repas de midi libre.

Fondé par les colons grecs au VIIe siècle av. J.-C., Metaponto fût un riche et florissant centre de la Grande Grèce qui, entre autres choses, accueillit Pythagore. Visite du site archéologique et du musée. Repas du soir compris et logement à Corrigliano-Rossano.

Mardi 20 octobre : ROSSANO – SANTA SEVERINA – CROTONE

Ville insérée entre la mer ionienne et les premières pentes de la Sila Greca, la cité de Rossano est perchée sur un rocher aride entouré de champs d'oliviers. Le musée diocésain d'art sacré abrite une pièce unique au monde : le Codex Purpureus, l'un des plus vieux recueils d'évangiles grecs et byzantins. Repas de midi libre.

Surnommée la petite Suisse calabraise, la Sila est un ensemble de haut plateau, recouverts de forêts de pins noirs, de sapins et de hêtres. Perchée sur un haut rocher au milieu des agrumes et des oliviers, Santa Severina parle de son passé byzantin et normand. Visite de sa cathédrale, son baptistère et son château. Repas du soir compris et logement à Crotone.

Mercredi 21 octobre : CROTONE – CAP COLONNA – STILO

Crotone, d'après la légende d'Ovide, doit ses origines à Hercule. Historiquement toutefois, cette ville est celle de l'école grecque fondée par Pythagore et la terre de l'athlète olympique Milon.

Parmi les lieux les plus célèbres, le château de Charles V se trouve dans la partie la plus ancienne de la ville, ainsi que le Duomo. Le long du mur d'enceinte du château, s'étend le centre historique avec ses Palazzi Nobiliari. Tandis que le musée Archéologique national conserve des pièces uniques, telles que le Trésor de Héra. Non loin, se trouve le Cap Colonna. C'est là que se trouve les vestiges du temple d'Héra. Cerné par les eaux, le Castella méritera un arrêt suggestif. Repas de midi libre.

Village de pierre adossé au massif de Serre, Stilo renferme un petit chef-d'oeuvre, la Cattolica. C'est une église du Xe s., sur plan carré, que couronnent cinq petits dômes cylindriques. Repas du soir compris et logement à Rocella Ionica.

Jeudi 22 octobre : GERACE – LOCRI

Dans le massif de l'Aspromonte, site naturel superbe, à la végétation luxuriante, se dresse Gerace. Ce splendide village observe la plaine du haut de son nid d'aigle. Sa position imprenable explique qu'elle soit devenue « la ville aux cent clochers », un centre religieux important comme en témoignent ses très nombreuses églises. Visite de la Cathédrale di Santa Maria Assunta, l'une des plus belles et des plus originales cathédrales calabraises. Repas de midi libre à Locri.

Entouré d'oliviers, de vignes et d'agrumes, Locri, installée sur le littoral ionien, est une ancienne ville grecque qui lui a donné son nom, la célèbre Locri Epizefiri, de fondation relativement tardive (VIIe siècle avant J.-C.). En route vers la Costa Tirrenica. Repas du soir compris. Logement dans la région.

Vendredi 23 octobre : COSTA TIRRENICA – REGGIO DI CALABRE

Littoral encaissé bordé de hautes montagnes, falaises, caps vertigineux, cités dressées sur des promontoires dominant le rivage... Les sites remarquables et les stations réputées se succèdent le long de la plus célèbre des cotes calabraises. Tournée vers les îles du dieu Eole, la côte tyrrhénienne est pleine de légendes, de contes et de croyances ancestrales.

Le village de Vibo Valentia offre un superbe panorama sur la vallée de Mésima. Tropéa s’élève sur roche arénacée, entourée de falaises. La « perle de la côte tyrrhénienne » mérite bien son surnom. Avec ses palmiers, ses plages de sable blanc, ses beaux palazzi baroques, ses balcons envahis de rosiers, son corso Vittorio Emanuele qui se termine par un invraisemblable surplomb vertigineux, au-dessus d'une mer turquoise, Visite de sa cathédrale et son musée Diocésian.

Scilla fut rendue célèbre par Homère et son fameux « de Charybde en Scylla », signifiant que l'on passe d'un danger à un autre. C'était en effet le Scyllaeum des Anciens auquel faisait référence le mythe de Scylla et de Charybde, ces deux monstres qui menaçaient les bateaux dans le détroit de Messine.

Pour loger le détroit de Messine qui nous mènera jusque Reggio di Calabre. En plein milieu du détroit de Messine, Reggio di Calabria arbore une luxueuse promenade le long des flots, le « lungomare », avec vue sur la Sicile en arrière-plan. Repas du soir compris. Logement à Reggio di Calabre.

Samedi 24 octobre : REGGIO DU CALABRE – CATANE

Totalement rénové et modernisé, le musée archéologique de Reggio di Calabre est l'un des plus importants d'Italie dont les vedettes sont les deux Guerriers de Riace, statues en bronze découvertes en 1972 au fond de la mer. Repas de midi libre. Traversée en ferry pour rejoindre l'aéroport de Catane. Retour sur Bruxelles ou Paris selon votre choix.

Calabre 2

Prix & Pratique

PRIX

Prix : 1 795 €/pers. - Supplément - single : 320 €

Acompte : 500 €/pers.

COMPREND :

  • Vol Bruxelles ou Paris – Bari
  • Vol Catane - Bruxelles ou Paris
  • Transport en autocar privé
  • Traversée en ferry
  • Hôtels****, petits-déjeuners
  • Repas mentionnés comme compris
  • Entrées aux différents monuments
  • Prestations guidées
  • Documents de voyage

NE COMPREND PAS :

  • Repas mentionnés comme libre
  • Boissons
  • Taxes de séjour
  • Assurance-annulation

Reporté